TSVETAEVA Marina : Mon frère féminin. Lettre à l’Amazone

2,40

Plus que 2 en stock

UGS : 2715228207 Catégories : ,

Marina Tsvetaeva (1892-1941) est un des plus grands écrivains du XXe siècle ; son destin fut un des plus tragiques. La révolution d'Octobre... Le long exil, d'abord à Prague puis en France... Une fille morte de faim, une autre déportée vers le Goulag... L'hostilité de l'émigration russe, l'indifférence du Paris littéraire... Des échanges passionnés avec Rilke et Pasternak... Un dévouement indéfectible pour son mari, de nombreuses amours illusoires... Le retour contraint en Union soviétique... Des appels désespérés à Beria ou Staline... et jusqu'a son propre suicide - tout cela Marina l'a écrit, avec une minutie poignante.


" C'est le seul point faillible, le seul point attaquable, la seule brèche dans cette entité parfaite que sont deux femmes qui s'aiment.
L'impossible, ce n'est pas de résister à la tentation de l'homme, mais au besoin de l'enfant. " Ce texte de Marina Tsvétaïéva (1892-1941) sur l'amour des femmes entre elles est adressé à Natalie Clifford Barney (1876-1972) en réponse à ses Pensées d'une amazone (1918). Avec son génie libre, sa faculté poétique éclatante, sa langue française d'une sublime beauté, Mon frère féminin est l'un des plus beaux textes lesbiens à ce jour.
Marina Tsvétaïéva analyse en profondeur l'amour féminin et s'attache, en particulier, à définir les manques et les inquiétudes de deux femmes qui s'aiment sans qu'il leur soit possible d'avoir un enfant. Transcendant son propos, Marina Tsvétaïéva nous offre des pages inoubliables sur la femme, l'homme, l'amour et la vie.

Mon frère féminin - Lettre à l'Amazone

Marina Tsvétaïeva
Poche - Broché
Paru le: 08/11/2007
Editeur : Mercure de France
Collection : le petit mercure ISBN : 978-2-7152-2820-7 EAN : 9782715228207
Nb. de pages : 48 pages
Dimensions : 10cm x 16cm x 0,4cm

Informations complémentaires

Poids 0,20 kg