Tolstoï L.: La mort d’Ivan Ilitch 3 morts Maître et serviteur

5,50

2 en stock

UGS : 2070394336 Catégorie :

Accompagnement des programmes 3e - Français : La lecture au collège (Liste officielle)

Léon Tolstoï - LA MORT D'IVAN ILITCH. Trois morts, maître et serviteur

  • traduction révisée
  • 10,9cm x 17,9cm x 1,8cm
  • GALLIMARD / Poche / 279 pages
  • ISBN 2-07-039433-6 / Ean 13 : 9782070394333

Résumé :
" Il n'est plus possible de continuer à vivre comme j'ai vécu jusqu'à présent, et comme nous vivons tous. Voilà ce que m'ont révélé la mort d'Ivan Ilitch et le journal qu'il a laissé. Je veux donc décrire ma conception de la vie et de la mort avant cet événement, et je transcrirai son journal tel qu'il m'est parvenu ". Ces lignes de Tolstoï définissent le propos qui lui a dicté ces trois nouvelles. La maladie d'un magistrat, la mort et la rédemption d'un négociant pris dans une tempête de neige, Trois morts, incarnent dans des personnages et des événements simples et poignants la même interrogation : " Et la mort ? Où est-elle ? ". Il chercha son ancienne peur et ne la trouva plus. " Où était-elle ? Quelle mort ? ". Et la découverte finale, qui permet de répondre : " Il n'y avait pas de peur, parce qu'il n'y avait pas de mort ".

Maître et serviteur .

Vassili Andreiteh Brekhounov, un riche marchand, n'est pas homme à laisser passer une bonne affaire : par une après-midi d'hiver, il décide de rendre visite à un voisin pour négocier l'achat d'une forêt, malgré la tempête de neige qui fait rage... Nikita, son vieux domestique, l'accompagne. Mais les deux hommes s'égarent bientôt, et ce qui aurrait dû n'être qu'un incident prend petit à petit les proportions d'un drame : maître et serviteur comprennent que la mort les attend, dans la nuit et le froid. Dans ce récit à " suspense ", au dénouement inattendu, Tolstoï (1828-1910) traite l'un de ses thèmes favoris, celui de la rédemption : le propriétaire cupide et satisfait de lui-même ne trouvera son salut que dans la fraternité.

Biographie :
Né en 1828 à Isnaïa Poliana, dans la province de Toula, Léon Tolstoï partagea sa vie entre l'exploitation de son domaine familial, de nombreux voyages en Europe et la littérature. La Guerre et la Paix, paru en 1867, remporta un immense succès, confirmé par la publication d'Anna Karénine (1875-1877). Dans les dernières années de sa vie, son activité philanthropique et sociale va de pair avec ses oeuvres pédagogiques et philosophico-religieuses. Il est mort en 1910.

Informations complémentaires

Poids 0.24 kg