Tolstoï Léon : La mort d’Ivan Ilitch

2,20

1 en stock

UGS : 2277302872 Catégorie :

Léon Tolstoï - LA MORT D'IVAN ILITCH

  • traduction révisée
  • 10,9cm x 17,9cm x 1,8cm
  • J'AI LU LIBRIO MARTINGUALE / Poche / 94 pages
  • 2-277-30287-2 / Ean 13 : 9782277302872

Résumé :
" Il n'est plus possible de continuer à vivre comme j'ai vécu jusqu'à présent, et comme nous vivons tous. Voilà ce que m'ont révélé la mort d'Ivan Ilitch et le journal qu'il a laissé. Je veux donc décrire ma conception de la vie et de la mort avant cet événement, et je transcrirai son journal tel qu'il m'est parvenu ". Ces lignes de Tolstoï définissent le propos qui lui a dicté ces trois nouvelles. La maladie d'un magistrat, la mort et la rédemption d'un négociant pris dans une tempête de neige, Trois morts, incarnent dans des personnages et des événements simples et poignants la même interrogation : " Et la mort ? Où est-elle ? ". Il chercha son ancienne peur et ne la trouva plus. " Où était-elle ? Quelle mort ? ". Et la découverte finale, qui permet de répondre : " Il n'y avait pas de peur, parce qu'il n'y avait pas de mort ".

" Sois sage, ô ma douleur, et tiens-toi plus tranquille "... Hélas ! Ivan Ilitch répéterait-il ce vers de Baudelaire à l'infini qu'il n'obtiendrait ni réconfort ni répit. Car elle est là... D'abord sourde puis lancinante. Une douleur au flanc l'a précipité dans le gouffre. Une douleur pas " comme il faut ". La honte pour ce procureur qui n'aimait que les bonnes manières Et maintenant qu'elle est installée ? Question de vie ou de mort ? Comme c'est affreux et bête ! Parce que... sa vie, qu'en a-t-il fait ? Et sa mort ? N'est-ce pas un fâcheux contretemps ? Alors, à quoi se rattacher sinon à la douleur ? Mais est-ce une vie ? Et mourir dans la souffrance, est-ce une fin ? La paix est encore loin...

Biographie :
Né en 1828 à Isnaïa Poliana, dans la province de Toula, Léon Tolstoï partagea sa vie entre l'exploitation de son domaine familial, de nombreux voyages en Europe et la littérature. La Guerre et la Paix, paru en 1867, remporta un immense succès, confirmé par la publication d'Anna Karénine (1875-1877). Dans les dernières années de sa vie, son activité philanthropique et sociale va de pair avec ses oeuvres pédagogiques et philosophico-religieuses. Il est mort en 1910.

Informations complémentaires

Poids 0.24 kg