Seule sur le Transsibérien. Mille et une vies de Moscou à …

15,20

En stock

UGS : 2913955487 Catégorie :

C'est par le Transsibérien que Géraldine Dunbar a choisi de découvrir la Russie. A bord du " train des trains ", dans les gares et les villes où elle fait étape, la jeune voyageuse croise des gens d'horizons divers : cheminots, artistes, vendeurs ambulants, étudiants, militaires, chasseurs et pêcheurs, vétérans, anciens déportés ou nouveaux riches. Ces rencontres lui permettent de mieux comprendre la société russe, où coexistent deux générations : l'une nostalgique de l'époque soviétique et l'autre plus tournée vers l'Occident. Après 10000 kilomètres à travers la steppe et la taïga, de l'Oural à l'Amour en passant par les rives du lac Baïkal, l'auteur atteint l'océan Pacifique. Quatre mois d'enchantement, à goûter les zakouskis et le charme des conversations, à contempler l'infini des paysages, à visiter les villes de Sibérie et à vivre au rythme des chefs de wagon pour, enfin, faire siens les mots de Tolstoï : " Est seul vivant celui qui aime. "

Géraldine Dunbar
Née à Londres en 1972, de père sud-africain et de mère française, Géraldine Dunbar a passé sa jeunesse en Grande-Bretagne. Après avoir appris le russe au lycée, elle effectue son premier voyage en Russie en 1992 et poursuit l'aventure en faisant le tour de la Grimée en auto-stop. Titulaire d'un DEA d'Etudes slaves, Géraldine Dunbar multiplie ensuite les séjours à Moscou, où elle travaille à la BBC puis dans la publicité. Elle y retourne en 2004 ; pour réaliser son rêve : voyager à bord du Transsibérien.

Seule sur le Transsibérien. Mille et une vies de Moscou à Vladivostok
Auteur : Géraldine Dunbar
Paru en août 2006
Editeur : TRANSBOREAL
Isbn : 2-913955-48-7
Collection : SILLAGES
Caractéristiques : 289 pages
Dimensions : 16,0cm x 24,0cm x 1,5cm.

Informations complémentaires

Poids 0,55 kg