Némirovsky Irène : Un enfant prodige

3,00

2 en stock

Accompagnement des programmes 3e - Français : La lecture au collège (Liste officielle).

Nice, 1920 un jeune médecin affamé, Dario, accepte de pratiquer un avortement clandestin sur une flamboyante aventurière new-yorkaise afin de sauver de la déchéance Clara, sa femme, et leur nourrisson.
Une solution qui permet à ce fils de marchand vagabond et métèque de sang grec et italien de survivre, malgré l'indifférence de la clientèle chic de la ville. Multipliant les expédients durant quelques années passées à Nice, Dario a brusquement l'idée de génie qui l'aidera à force son destin : dévoyant avec une intuition machiavélique la toute nouvelle théorie psychanalytique, il devient charlatan à la mode, étrange maître des âmes se grisant d'une ascension sociale dangereuse...

Avec le maître des âmes, roman inédit publié en 1939 sous forme d'épisodes dans Gringoire, Irène Némirovskv brosse le portrait d'un de ces " immigrés " de l'entre-deux guerres débarqués d'Europe orientale avec un brûlant rêve de réussite. Démontant d'une plume cruelle et légère la vaine valse des ambitions, elle ressuscite avec précision le tourbillon mondain et intellectuel de l'époque.

Irène Némirovskv fut contrainte à un premier exil lorsque, après la Révolution russe, les soviets mirent à prix la tête de son père. Après quelques années d'errance en Finlande et en Suède, elle s'installe à Paris. Maîtrisant sept langues, riche de ses expériences et passionnée de littérature, Irène a déjà beaucoup publié lorsqu'en 1929 elle envoie à Bernard Grasset le manuscrit de David Golder. Et Irène devient une personnalité littéraire - injustement oubliée pendant des années - fêtée par Morand et Cocteau. Il ne faudra pas dix ans pour que ce rêve tourne au cauchemar : victime de l " aryanisation " de l'édition, Irène n'a plus le droit de publier sous son nom tandis que Michel, son mari, est interdit d'exercer sa profession. Puis la guerre l'arrache de nouveau à son foyer. Emportée sur les routes de l'exode, elle trouve refuge dans un village du Morvan, avant d'être déportée à Auschwitz où elle est assassinée en 1942.

Dans les tavernes d'un port de la mer Noire (en Ukraine), Ismaël, enfant prodige, chante les douleurs et les joies des misérables, des exclus.
Son talent précoce fascine un poète déchu qui lui fait rencontrer une riche veuve désœuvrée : la " Princesse ". Arraché à la pauvreté, Ismaël devient le jouet de cette femme et goûte au luxe de la société aristocratique. Mais ceux qui l'acclamaient et le choyaient l'abandonnent bientôt à un tragique destin... Un univers riche et troublant, une introduction à l'œuvre d'un grand auteur. Un conte philosophique retraçant l'existence d'un héros attachant victime de la force destructrice de son génie.

Titre : Un enfant prodige
Auteur : Irène Némirovsky, Elisabeth Gille (Préfacier)

Editeur : GALLIMARD
Isbn : 2-07-055094-X / Ean 13 : 9782070550944
81 pages

12,5cm x 18,0cm x 0,5.

Irène Némirovskv fut contrainte à un premier exil lorsque, après la Révolution russe, les soviets mirent à prix la tête de son père. Après quelques années d'errance en Finlande et en Suède, elle s'installe à Paris. Maîtrisant sept langues, riche de ses expériences et passionnée de littérature, Irène a déjà beaucoup publié lorsqu'en 1929 elle envoie à Bernard Grasset le manuscrit de David Golder. Et Irène devient une personnalité littéraire - injustement oubliée pendant des années - fêtée par Morand et Cocteau. Il ne faudra pas dix ans pour que ce rêve tourne au cauchemar : victime de l " aryanisation " de l'édition, Irène n'a plus le droit de publier sous son nom tandis que Michel, son mari, est interdit d'exercer sa profession. Puis la guerre l'arrache de nouveau à son foyer. Emportée sur les routes de l'exode, elle trouve refuge dans un village du Morvan, avant d'être déportée à Auschwitz où elle est assassinée en 1942.

Informations complémentaires

Poids 0.22 kg