Milosz Czeslaw (prix Nobel 1980) : Le chien mandarin

11,00

1 en stock

" La terre m'apparaît comme un lieu de séjour très intéressant et j'ai de la peine à l'idée de la quitter. Mais qu'y puis-je ? [...] J'ai besoin d'écrire. Depuis ma jeunesse je sens en moi la présence d'un daîmon ou, si vous préférez, d'une Muse, et sans sa compagnie, je mourrais bien misérablement. Mais l'écriture évolue constamment, parallèlement à l'évolution de notre expérience. La connaissance qui est la mienne aujourd'hui est différente de ce qu'elle était il y a dix ou vingt ans, et encore plus de ce qu'elle était il y a cinquante ans. Il serait peut-être plus juste de parler de mon ignorance. Il y a un bon moment que mon souci secret se réduit à la question suivante : comment vivre avec ses souvenirs ? [...] Mes sujets peuvent servir aux lecteurs fatigués des confessions, du flot envahissant des perceptions, fatigués des vies confusément racontées. Bénissons le classicisme, en espérant qu'il n'est pas à jamais révolu. "

Né en 1911 en Lituanie (Russie), Czeslaw Milosz se consacre très tôt à la poésie. En 1951, il demande l'asile politique à la France, pays où il vit dix ans avant de s'installer aux États-Unis. Il obtient le prix Nobel de littérature en 1980. Il vit actuellement en Pologne, à Cracovie.

Titre : Le chien mandarin

Auteur : Czeslaw Milosz, Laurence Dyèvre (Traducteur)

Isbn : 2-84205-798-8 / Ean 13 : 9782842057985

Caractéristiques : Broché / 222 pages

Dimensions : 12,5cm x 19,0cm x 1,4cm

Informations complémentaires

Poids 0.35 kg