Promo !

Mickiewicz Adam :Pan Tadeusz, la dernière incursion en Lithuanie

19,80

1 en stock

PAN TADEUSZ OU LA DERNIERE EXPEDITION JUDICIAIRE EN LITUANIE

Scènes de la vie nobiliaire des années 1811 et 1812 en douze chants

Auteur : Adam Mickiewicz

Isbn : 2-88250-039-4 / Ean 13 : 9782882500397

Caractéristiques : Broché / 462 pages

Dimensions / poids : 14,5cm x 23,5cm x 3,9cm / 0,785kg

Publié à Paris en 1834, Pan Tadeusz est l'évocation de la patrie perdue, rayée de la carte, écrasée sous la botte et le knout du tsar. En peignant sur le vif la société polonaise et en particulier la noblesse avec l'évolution de ses traditions et usages immémoriaux, Mickiewicz créait une des épopées les plus remarquables de la littérature mondiale. Mais le poème dépasse ce cadre, il ne nous laisse pas sur la vision figée d'un monde finissant. Grâce à Napoléon, un immense espoir secoue la Lituanie et la Pologne opprimées. Le monde en train d'éclore peut être envisagé avec optimisme. L'épopée, la diatribe politique, l'idylle sont étroitement entremêlées. Les descriptions de la nature atteignent les sommets de la poésie bucolique. Un humour discret nuance l'amertume, la satire, ce que les sentiments pourraient avoir de grandiloquent. Tout ceci donne à Pan Tadeusz, livre qui a nourri des générations de Polonais, une aura indéfinissable et un caractère d'universalité qui en font un véritable chef-d'œuvre. Parler de Mickiewicz, c'est parler du beau, du juste et du vrai, c'est parler du droit dont il fut le soldat, du devoir dont il fut le héros, de la liberté dont il fut l'apôtre et de la délivrance dont il fut le précurseur. " [ ... ] Banni, proscrit, vaincu, il a superbement jeté aux quatre vents l'altière revendication de la patrie. La diane des peuples, c'est le génie qui la sonne; autrefois, c'était le prophète, aujourd'hui, c'est le poète; et Mickiewicz est un des clairons de l'avenir." (Victor Hugo)

Né en 1798 dans le grand-duché de Lituanie, Adam MICKIEWICZ fait ses études à Wilno, d'où il est exilé en 1823 à Saint-Pétersbourg, puis Odessa, enfin Moscou. Il quitte à jamais la Russie en 1829 pour gagner l'Allemagne, la Suisse, puis l'Italie, la France, où il publie Pan Tadeusz en 1834. De 1840 à 1844, il occupe la première chaire de littérature slave au Collège de France. En 1848, il participe à la création d'une légion polonaise active en Italie du Nord. En 1855, lors de la guerre de Crimée, il se rend en Turquie, où il meurt, atteint du choléra. Sa dépouille est ramenée en France, puis transférée en Pologne, en 1890, pour être ensevelie dans la crypte royale du château du Wawel, à Cracovie.

Informations complémentaires

Poids 1.20 kg