Mickiewicz Adam : Les aïeux. Poème

23,10

1 en stock

Pour comprendre l'importance des Aïeux d'Adam Mickiewicz, cette œuvre hybride et grandiose où le génie du poète exprime toute son inspiration exceptionnelle, il suffit de rappeler le rôle que ce drame joue dans la culture polonaise depuis plus de cent cinquante ans. Quintessence de la problématique nationale, Les Aïeux donnent naissance à une longue tradition littéraire. Avec sa vision du peuple dépossédé de son autonomie, en lutte permanente pour préserver son identité, sa définition du rôle de l'artiste, guide et porte-parole de la nation opprimée, le drame de Mickiewicz ouvre un débat esthétique et éthique dont les résonances n'ont jamais cessé dans l'histoire de la Pologne. De Wyspianski à Gombrowicz, de Kantor à Wajda, les créateurs polonais ont entrepris un dialogue, si ce n'est une polémique, avec ce texte fondateur. N'oublions pas que le printemps de 1968 en Pologne, la contestation étudiante et les troubles politiques du fameux " mois de mars " furent déclenchés lors de la première des Aïeux dans le Théâtre national de Varsovie : la ferveur des applaudissements qui saluèrent les répliques visant l'oppression tsariste provoqua le départ de l'ambassadeur de l'URSS de la salle et la suspension de la pièce dès le lendemain. Les manifestations de rue et la grève des étudiants furent une riposte immédiate, avec le nom de Mickiewicz en étendard, au nom de la liberté et de la démocratie. Fascinants et inspirés, véhiculant l'éternel défi à l'oppression, à la médiocrité et à l'opportunisme, Les Aïeux permettent de mieux appréhender la Pologne d'aujourd'hui, ses contradictions et ses ambitions. La traduction en vers rimés de ce poème célèbre le rend plus proche de sa grandeur originale et révèle l'universalité de son propos et de sa performance littéraire.

Né en 1798 dans le grand-duché de Lituanie, Adam MICKIEWICZ fait ses études à Wilno, d'où il est exilé en 1823 à Saint-Pétersbourg, puis Odessa, enfin Moscou. Il quitte à jamais la Russie en 1829 pour gagner l'Allemagne, la Suisse, puis l'Italie, la France, où il publie Pan Tadeusz en 1834. De 1840 à 1844, il occupe la première chaire de littérature slave au Collège de France. En 1848, il participe à la création d'une légion polonaise active en Italie du Nord. En 1855, lors de la guerre de Crimée, il se rend en Turquie, où il meurt, atteint du choléra. Sa dépouille est ramenée en France, puis transférée en Pologne, en 1890, pour être ensevelie dans la crypte royale du château du Wawel, à Cracovie.

Titre : Les aïeux. Poème

Auteur : Adam Mickiewicz

Isbn : 2-88250-069-6 / Ean 13 : 9782882500694

Caractéristiques : Broché / 356 pages

Dimensions : 14,5cm x 23,5cm x 2,8cm

Informations complémentaires

Poids 0.90 kg