Un livre OFFERT pour chaque commande montant minimum 25 euros

KADARE Ismaïl : Chronique de la ville de pierre

4,00

Plus que 1 en stock

UGS : 2070374165 Catégorie : Étiquettes : , ,

C'était une ville étrange qui, pareille à une créature préhistorique, paraissait avoir surgi brusquement dans la vallée par une nuit d'hiver pour escalader avec peine le flanc de la montagne.
Tout, dans cette ville, était ancien et de pierre, depuis les rues et les fontaines jusqu'aux toits des grandes maisons séculaires, couverts de plaques de pierre grise semblables à de gigantesques écailles. On avait de la peine à croire que sous cette puissante carapace subsistait et se reproduisait la chair tendre de la vie. Oui, c'était une ville tout ce qu'il y avait d'étrange. Quand on marchait dans la rue, on pouvait par endroits, en étendant un peu le bras, accrocher son chapeau à la pointe d'un minaret.
Bien des choses y étaient singulières et beaucoup semblaient appartenir au royaume des songes. Préservant à grand mal la vie humaine dans ses membres et sous sa carapace de pierre, elle ne lui en causait pas moins bien des peines, des écorchures et des plaies, mais quoi de plus naturel, puisque c'était une ville de pierre et que son contact était rugueux et glacial. Non, ce n'était pas facile d'être enfant dans cette ville-là.

Ismaïl Kadaré, l'un des plus grands écrivains contemporains, est notamment l'auteur du Général de l'armée morte, d'Avril brisé, de L'Hiver de la grande solitude ou du Concert. Stéphane Courtois, directeur de recherche au CNRS, est l'un des meilleurs spécialistes français de l'histoire du communisme. Il est notamment l'auteur de l'Histoire du Parti communiste français et du Livre noir du communisme. Le professeur Shaban Sinani est l'ancien directeur des Archives d'Etat albanaises.

Kadaré était étudiant à Moscou lorsqu'il a commencé à écrire Jours de beuverie, terminé à Tirana et publié par un journal de la jeunesse en 1962, puis frappé d'une mesure d'interdiction après avoir été qualifié d'œuvre " décadente ", étrangère aux réalités socialistes. Ismail Kadaré s'est vu décerner en juin 2005 le Man Booker International Prize parmi une sélection d'écrivains mondialement célèbres comme Saul Bellow, Gabriel Garcia Marquez, Günter Grass, Milan Kundera, Naguib Mahfouz et Kenzaburo Oe.

Editeur : Gallimard, 315 pages
Collection : Folio
ISBN: 2070374165
ISBN-13: 978-2070374168

Informations complémentaires

Poids 0,30 kg