Cortázar Julio : Marelle – Igra v klassiki (russe)

8,80

Plus que 2 en stock

UGS : 5352006220 Catégorie :

Cortázar Julio : Marelle - Igra v klassiki

608 pages, en russe.

Horacio Oliveira est un nihiliste qui rejette la rationalité du monde et dont les maîtres mots sont hasard, rêve, fantaisie... L'épopée de cet exilé argentin débute à Paris où il vit un amour total avec une femme nommée la Maga ; elle se poursuit à Buenos Aires à la recherche de cette dernière. Et sa vie prend bientôt un cours étrange quand il se persuade de deux phénomènes extraordinaires : la réincarnation de sa maîtresse dans une autre femme et la découverte, dans le mari de celle-ci, de son propre double...
Avec ce roman puzzle qui offre la possibilité d'une lecture linéaire ou "butineuse", Julio Cortazar invente le roman interactif. Faisant preuve d'un talent novateur dans la construction du récit, multipliant les perspectives narratives et chamboulant la chronologie, l'auteur argentin fait acte de création, offrant au roman une nouvelle dimension. Marelle constitue sans aucun doute son oeuvre maîtresse et est considéré comme l'un des ouvrages les plus importants de la littérature hispano-américaine moderne.

Julio Cortázar est un écrivain argentin né le 26 août 1914 à Bruxelles, mort le 2 février 1984 à Paris.
Malgré des études inachevées de Lettres et Philosophie à l' Université de Buenos Aires, il enseigne dans différents établissements secondaires de province. En 1932, grâce à la lecture d'Opium de Jean Cocteau, il découvre le surréalisme. En 1938, il publie un recueil de poésie, renié plius tard, sous le pseudonyme de Julio Denis. En 1944, il devient professeur de littérature française à l'Université de Cuyo, dans la province de Mendoza.

En 1951, opposé au gouvernement de Perón, il émigre en France, où il vit jusqu'à sa mort. Il y travaille alors pour l'UNESCO en tant que traducteur. Il traduit Defoe, Yourcenar, Poe... Jarry et Lautréamont sont d'autres influences décisives.

Plus tard, il s'intéresse aux droits de l'homme et à la gauche politique en Amérique latine, déclarant son soutien à la révolution cubaine, et aux Sandinistas du Nicaragua.
Naturalisé français en 1981, il meurt de leucémie le 12 février 1984 à Paris. Il aurait pu être contaminé par le Sida lors d'une transfusion sanguine.

Sa tombe au Cimetière de Montparnasse est un lieu de culte pour des jeunes lecteurs qui laissent des dessins d'une marelle sur papier et parfois un verre de vin.

Parmi les adaptations cinématographiques de ses oeuvres, il faut noter : Blow-up (Antonioni) et Week-end (Godard).

Издательство "Азбука-классика" представляет новый перевод самого известного романа, принадлежащего перу Х. Кортасара (1910-1984), классика аргентинской и мировой литературы, - "Игра в классики" (1963). Необычная стилистика, отображающая чисто кортасаровское интеллектуальное пространство, многослойная символика, сложность организации, по сути дела, гипертекстового произведения виртуозно переданы в переводе А. Борисовой.

Хулио Кортасар 'Игра в классики'
Серия: Bibliotheca stylorum
Издательство: Азбука-классика, 2008 г.
Твердый переплет, 608 стр.
ISBN 5-352-00622-0
Тираж: 10000 экз.
Формат: 84x100/32

Informations complémentaires

Poids 0,45 kg