AXIONOV Vassili : A la Voltaire. Roman à l’ancienne

6,00

2 en stock

UGS : 2742769193 Catégories : , Étiquette :

A la Voltaire repose sur un canevas historique : Catherine II, tsarine libérale, amie des lumières, a subi l'influence de Voltaire et a entretenu avec lui une correspondance qui a duré, après son accession au trône, jusqu'à la mort de l'écrivain. De cette situation, Vassili Axionov a tiré une oeuvre fantasmagorique où la correspondance assidue débouche sur une rencontre entre les deux prestigieux interlocuteurs, et nous convie à un vrai feu d'artifice dont Voltaire est l'astre central. Dans ce roman picaresque, très XVIIIe siècle, on apprend tout des amours malheureuses du grand homme, la vérité sur l'affaire Calas, l'importance des pigeons voyageurs en temps de guerre, l'acuité des réflexions sur le servage en Russie dans les plus hautes sphères du pouvoir, etc. Sans oublier les deux jeunes godelureaux, agents secrets de la Souveraine, suivis depuis les premières pages et qu'on retrouve à la fin, "pleins d'usage et raison", retirés sur leurs terres comme le père du prince André, héros d'un des romans-monuments de la littérature russe. A travers cette mascarade court un fil conducteur grave, toujours présent, jamais pesant, un infini respect pour l'idée voltairienne de la tolérance et avec elle le refus des idées toutes faites, de la superstition, de toutes les contraintes, où se rejoignent la foi en la nature humaine de Voltaire et la recherche de "l'Homme Bon" axionovien. S'il faut en croire la critique unanime et le Booker Prize du meilleur roman russe 2004 décerné à l'auteur, Voltaire n'aurait pas tout à fait quitté la Russie. Déjà, en 1812, à Moscou avec Napoléon, Stendhal s'étonnait et se réjouissait de trouver les oeuvres complètes du grand écrivain dans tant de belles demeures... promises aux flammes.

Biographie
Né à Kazan en 1932, Vassili Axionov vit actuellement entre Biarritz et Moscou, revenu d'un long séjour obligé aux Etats-Unis. Après une enfance en Sibérie, à Wagadan, où ses parents avaient été déportés, puis des études de médecine à Leningrad, il a connu une gloire immédiate, en 1960, avec son premier roman, Confrères. Vassili Axionov ne s'est jamais départi de la liberté superbe de ses débuts, comme en témoigne la vingtaine de romans et de nouvelles qui ont suivi, Les Oranges du Maroc (réédité en Babel, n'-573), L'Oiseau d'acier. Surplus en stockfutaille, Notre ferraille en or, L'Ile de Crimée, Une brûlure, Une saga moscovite, Un doux style nouveau... Depuis Lumineuse Césarienne (2002), Vassili Axionov est publié par Actes Sud.

Auteur(s) : Axionov Vassili, traduit par Lily Denis
ACTES SUD
Paru en mars 2007
ISBN : 978-2-7427-6919-3 EAN : 9782742769193
389 pages.

Catherine II, tsarine libérale, amie des Lumières, a subi l'influence de Voltaire et a entretenu avec lui une correspondance qui a duré, après son accession au trône, jusqu'à la mort de l'écrivain.
C'est plus qu'il n'en fallait pour que Vassili Axionov imagine une rencontre fantasmagorique entre les deux prestigieux interlocuteurs, nous conviant ainsi à un vrai feu d'artifice dont Voltaire est l'astre central. Dans ce roman picaresque, on découvre les amours malheureuses du grand homme, la vérité sur l'affaire Calas, l'importance des pigeons voyageurs en temps de guerre, l'acuité des réflexions sur le servage en Russie dans les plus hautes sphères du pouvoir.
Mais cette joyeuse mascarade est fort sérieusement sous-tendue par un immense respect pour la conception voltairienne de la tolérance, et avec elle le refus des idées toutes faites, de la superstition, des contraintes. Cet éblouissant roman, drôle, insolent et libertin, a reçu le Booker Prize 2004 en Russie.

Informations complémentaires

Poids 0.45 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “AXIONOV Vassili : A la Voltaire. Roman à l’ancienne”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *