Nivat G. : Trésors du siècle d’or russe, de Pouchkine à Tolstoi

39,00

1 en stock

L’album retrace l’histoire littéraire du XXe siècle – le Siècle d’or russe – vu comme un cycle culturel. C’est avant tout le siècle de la renaissance – appelée « le miracle » de la littérature russe. Et, l’auteur de ce miracle est sans aucun doute Alexandre Pouchkine. Grâce à lui, la littérature russe a acquis une « universalité » et a pu rejoindre la culture européenne. C’est pourquoi, le Siècle d’or commence avec lui et se termine à la mort d’un autre géant, Léon Tolstoï: les deux pôles entre lesquels oscille l’âme russe. À eux deux, ils illustrent le pouvoir de la littérature qui changea le regard de l’Europe sur un pays capable non seulement de prendre chez les autres peuples, mais aussi de donner, d’offrir de nouveaux repères spirituels, idéologiques et esthétiques. Le livre reprend les éléments d’une exposition exceptionnelle organisée par la Fondation Martin Bodmer à Genève. Unique au monde, la fondation s’efforce de retracer l'histoire intellectuelle de l'humanité à partir des documents originaux. On trouve parmi ses trésors la Bible de Gutenberg, des manuscrits originaux de Dante, Goethe, Proust, Musil, etc. Trésors du siècle d’or russe est bien plus qu’un catalogue d’exposition. C’est une composition originale dans laquelle se côtoient des documents d’archive et des textes de présentation d’une qualité exceptionnelle. Écrits par Georges Nivat – spécialiste incontestable de la culture russe – ils sont accompagnés par des éléments historiques et documentaires fournis par les meilleurs spécialistes russes.

Trésors du siècle d'or russe, de Pouchkine à Tolstoï

Georges Nivat , Collectif
Broché
Paru le: 22/10/2009
Editeur : Syrtes (editions Des) / Sodi
ISBN : 978-2-84545-148-3 EAN : 9782845451483
Nb. de pages : 280 pages
Dimensions : 21,2cm x 27,1cm x 2,2cm

Informations complémentaires

Poids 1.45 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Nivat G. : Trésors du siècle d’or russe, de Pouchkine à Tolstoi”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *