GOUMILEV Lev : De Russie à la Russie (en russe)

16,00

1 en stock

UGS : 5170122020 Catégorie :

Livre en russe

Lev Goumilev le fils des poètes russes célèbres Nicolaï Goumilev et Anna Akhmatova. Ses parents se séparent alors qu'il est enfant. Son père est exécuté en 1921 par les bolcheviks et sa mère persécutée par le régime stalinien. Il sera chassé de l'université de Léningrad et déporté au goulag, où il restera de 1938 à 1956, avec une brève parenthèse pendant la Seconde Guerre mondiale durant laquelle il intégrera l'Armée rouge.

Quelques années après la mort de Staline, il travaille au musée de l'Ermitage où, sous la direction de l'historien et archéologue Mikhail Artamonov, il étudie le peuple Khazar, puis les peuples des steppes.

Des accusations d'antisémitisme ont été proférées à son encontre. Celles-ci se basent sur ses écrits à propos des Khazars et des Radhanites, qui auraient exercé un joug khazar, par analogie au joug mongol, expression que réfute Goumilev, sur les Slaves habitant la Transcaucasie et ses confins. Ce joug khazar était constitué par le prélèvement de taxes et d'impôts sur les populations slaves dont l'activité essentielle était l'agriculture.

Ses théories originales sur l'apparition et la disparition des groupes ethniques développées dans son ouvrage L'Ethnogénèse et la biosphère ont nourri un mouvement politique et culturel connu sous le nom de néo-eurasisme. Goumilev a publié en 1989 un ouvrage monumental La Russie ancienne et la Grande Steppe, dans lequel il adopte un point de vue particulier : L'étude de la Rus (ancêtre de la Russie actuelle).

Lev Goumilev considérait la judaïté comme un fait culturel urbain, mercantiliste, capable d'exister sans relation avec son environnement (biosphère), voire en opposition avec lui. A ce titre on ne pouvait pas considérer les Juifs comme une nation mais comme un groupe de personnes ayant une certaine vision du monde transmise de génération en génération.

Lev Goumilev, affirma pratiquement sans aucune source que les Radhanites avaient joué un rôle majeur dans l'asservissement des Slaves. Goumilev ne leur reprocha pas tant d'avoir pratiqué le trafic d'esclaves, mais bien de l'avoir fait avec des esclaves slaves et chrétiens. Il les accusa d'avoir vécu aux dépens des populations locales :

« Les Juifs radhanites constituent une super-ethnie qui conserve un très haut niveau de pouvoir. La dispersion ne les gêne pas dans la mesure où ils vivent aux dépens des terrains anthropogènes, c'est-à-dire les villes. »

Il les dépeignit comme des démons du mal. Selon lui, les Radhanites auraient vendu des Khazars qui les avaient hébergés. Par là même, il entendait montrer leur manque de gratitude qui serait un comportement typique de la part des Juifs, tout comme le racisme et la xénophobie.

Enfin, ils auraient selon lui exercé une influence indue sur le paysage sociopolitique et économique du Moyen Âge. Il les accusa ainsi d'avoir pratiqué des mariages mixtes afin de conquérir le pouvoir politique des Khazars.

Лев Гумилев От Руси к России

Серия: Историческая библиотека

Издательство: АСТ

Твердый переплет, 400 стр.

ISBN 5-17-012202-0

Тираж: 5000 экз.

Формат: 84x108/32

Исследование `От Руси к России` посвящено истории нашей страны от становления Киевского княжества до эпохи Петра Первого, `прорубившего окно в Европу`.

Это - последняя книга Льва Гумилева, создателя теории пассионарности и приверженца евразийской идеи, подготовленная к печати при его жизни. Она написана чрезвычайно увлекательно, в необычном `экспериментальном` стиле. Серьезные научные обобщения, позволяющие нетрадиционно оценить известные факты нашего прошлого, сочетаются в ней с поразительными открытиями и неожиданными выводами.

Informations complémentaires

Poids 0.38 kg