Carrère d’Encausse : La Russie inachevée

10,40

Plus que 1 en stock

UGS : 2213605971 Catégorie :

Ouvrage légèrement jauni.

Parmi tous les pays qui ont appartenu au bloc soviétique, la Russie est probablement celui dont l'avenir est le plus incertain. Après une brève période d'euphorie, la confiscation quasi exclusive du pouvoir politique et économique par des clans liés au crime organisé est apparue au grand jour, sur fond de misère, de régression démographique, de dislocation de l'empire et de perte de prestige international.
Sans nier les conséquences désastreuses de la période communiste, Hélène Carrère d'Encausse, spécialiste reconnue de l'histoire russe, a voulu remonter beaucoup plus loin pour étudier les facteurs qui, de la fondation de la Russie en 988 à la Révolution de 1917, expliquent la singularité russe. Immensité du territoire, rigueur du climat, lutte permanente contre les invasions, recherche de débouchés maritimes, conception particulière de l'État, lien indissoluble entre le pouvoir et l'Église : tous ces éléments sont examinés au fil des règnes qui ont le plus marqué l'histoire de la Russie. Saura-t-elle enfin exploiter toutes ses potentialités, s'ancrer à l'Europe, combler ses retards, en somme ne pas être victime de la mondialisation comme elle l'a été du communisme ? Le défi semble bien lourd pour cette Russie inachevée. --

Le retard russe résulterait de la nature spécifique des Russes et d’une histoire singulière liée à un caractère national et à une fatalité qui feraient échapper ce peuple et ce pays aux convergences de la mondialisation. Cette hypothèse, à la mode au XIX° siècle et de nouveau en vogue à l’aube du XXI°, est le fil conducteur du questionnement théorique de cet ouvrage, écrit par l’une des plus grandes spécialistes de l’histoire de la Russie, l’académicienne Hélène Carrère d’Encausse.
Cet essai est l’occasion pour l’auteur de s’interroger sur les grandes permanences qui affleurent sur la longue période, et plus particulièrement sur les dilemmes qui accompagneront l’histoire russe jusqu’en 1917 - et au-delà de l’ère communiste, jusqu’à maintenant.
Parmi ceux-ci, la gestion de l’immense espace, opposant des forces décentralisatrices du fait de l’extension territoriale, à la nécessaire centralisation ; le recours incessant à la violence d’Etat au bénéfice d’un grand projet, face à un peuple le plus souvent resté à l’écart des réformes ; enfin, la tentation européenne, vue comme chantre de la modernité, et le rejet de cette appartenance, au nom de l’attachement des Russes aux traditions et de leur peur de l’extérieur. Telles sont quelques-unes des grandes tendances d’une longue tradition, qui ont fait maintes fois le malheur de la Russie et l’ont empêchée de se départir de sa condition de "colosse aux pieds d’argile".
Alors que n’ont jamais été aussi grandes les chances de "renaître" à la liberté et à la modernité, ce que les Russes espèrent aujourd’hui voir surgir, c’est l’achèvement d’une Russie civilisée, impossible à envisager et à construire sans avoir au préalable tiré les leçons de leur Histoire, rythmée de déceptions et d’efforts sans cesse renouvelés, pour réformer sans détruire son identité millénaire. --Marc Valeri--

Biographie
Historienne de la Russie, Hélène Carrère d'Encausse, membre de l'Académie française depuis 1990, élue secrétaire perpétuel, a notamment publié chez Fayard La Gloire des nations, Victorieuse Russie, Le Malheur russe, Nicolas II, Lénine, Catherine II et L'Impératrice et l'Abbé.

Auteur : Carrère d'Encausse Hélène
Reliure inconnue: 340 pages
Editeur : Fayard (1 octobre 2000)
Langue : Français
ISBN-10: 2213605971
ISBN-13: 978-2213605975

Informations complémentaires

Poids 0,40 kg