Branislav Dragojevic : Le dernier voyage de Djurdja Raïs

18,00

1 en stock

Exotique et bizarre, cette prose permet la rencontre de deux mondes, l'un irréel, peuplé de sorciers, voyants ou brigands et un autre, plus que réel, l'ex pays yougoslave, disparu en tant que tel. Les Tsiganes habitent les deux : le premier, dans l'imaginaire du narrateur qui leur doit tous ses souvenirs d'enfance et le second, devenu hostile aux Tsiganes à cause du repliement nationaliste. Mais, ceci n'est que la trame d'un récit romanesque, celui d'une vieille femme, Djurdja Raïs, qui cherche probablement à soustraire de la mobilisation son petit fils, Laïtchika, dans ces temps troubles de guerres absurdes. Sentant sa fin proche, elle semble aussi, vouloir l'aguerrir et en faire un homme... L'exploit qu'elle a imaginé consiste à escalader la montagne qui surplombe leur ville, Vranitch, et monter à son sommet. Laïtchika, quant à lui, n'a pas réussi à percer les secrets de Djurdja. Il aborde les dures épreuves du voyage avec un mélange de naïveté, de suspicion, de compassion et d'amour, selon les moments. Toutefois, sa principale quête demeure celle de son identité.

Branislav Dragojevic est un écrivain serbe, né à Belgrade en 1933. Il vit à Paris depuis 1970. Son œuvre, principalement poétique (sept recueils de poésie à ce jour), comporte aussi cinq romans publiés, dont un en France : Le Jardin en Islande. Par ailleurs, un long séjour aux Antilles, lui a inspiré de nombreux récits, régulièrement publiés dans un quotidien belgradois. L'exil, la maladie et la guerre yougoslave ajoutent une note nostalgique à ses écrits.

Titre : Le dernier voyage de Djurdja Raïs

Auteur : Branislav Dragojevic, Véra Deparis (Traducteur)

Isbn : 2-7475-8441-0 / Ean 13 : 9782747584418

Caractéristiques : 183 pages

Dimensions : 13,5cm x 21,5cm x 1,3cm

Informations complémentaires

Poids 0.30 kg