Album : Budapest, ville d’eaux

39,00

9 en stock

UGS : 284640111 Catégories : ,

Budapest est la seule capitale qui soit aussi une ville de bains, une ville d'eaux.
Le Danube la traverse comme la Seine traverse Paris : en plein cœur. Mais tout au long du fleuve s'égrènent les sources thermales. Ces sources sont connues depuis l'antiquité. Les Romains qui avaient là leur province d'Europe centrale la plus septentrionale, la Pannonie, limitée par le Danube, n'ont bien sûr pas manqué de les utiliser dans leur ville d'Aquincum, fondée sous Trajan au premier siècle.
On en visite les superbes vestiges aujourd'hui. Au fil du temps, les sources ont été mises en valeur pour leur vertu curative comme pour leur agrément, sources plus chaudes ici, plus froides là. Les Turcs, autres amateurs d'eaux, ont occupé Budapest pendant un siècle et demi, entre 1526 et 1686, et ont bâti à leur tour de nombreux bains. Plusieurs sont encore en usage et sont devenus les lieux " branchés " de la ville.

L'engouement du XIXe siècle pour les thermes, quand on " allait aux eaux " a conduit non seulement à la mise en valeur des bains existants (les Bains Gellért), mais aussi à la découverte de nouvelles sources sur l'île Marguerite (Margitsziget), au Bois de la Ville (Vàrosliget), ainsi qu'à la construction de superbes complexes balnéaires. Les succès rarement démentis des équipes hongroises de water-polo aux championnats du monde comme aux jeux Olympiques témoignent de cette culture de l'eau.

Aujourd'hui, les bains de Budapest sont ardemment fréquentés par les citadins comme par les visiteurs. Pour les cures, pour le plaisir, pour le sport, pour des soirées musicales et dansantes jusqu'à l'aube...

Titre : Budapest, ville d'eaux
Auteur : Pierre Karinthy, Judith Karinthy, Jean-Pierre Duval (Photographe)
Editeur : DAKOTA (EDITIONS)
Isbn : 2-84640-111-X / Ean 13 : 9782846401111
Caractéristiques : 157 pages
23,0cm x 24,5cm x 2,0cm.

Informations complémentaires

Poids 1.20 kg